L'édition n° 6 du journal de l'association est sortie !

 

Retrouvez ces articles dans l'édition N°6 - novembre 2015

 

 

 

La chance de recevoir...       

par Roger ABALAIN, Président.

Un numéro entier du journal de la Sauve­garde de l’Enfance du Finistère consacré au ­bénévolat d’intervention, cela peut surprendre.
Mais il faut y voir d’une part, l’aboutissement d’une réflexion collective engagée depuis plusieurs années par des adhérents, ­admi­nistrateurs, et professionnels de l’association, et d’autre part, pour tous les acteurs de l’association, l’annonce d’un ­chantier à ­conduire ensemble.
Le cadre est posé, les enjeux identifiés, des propositions précises sont formulées par les services.
Ce travail de réflexion et de mise en forme préalable, indispensable, est le fruit de la ­mobilisation particulière de quelques-un(e)s qui méritent nos remerciements.
La mise en œuvre et la réussite de ce chantier ­« bénévolat  d’intervention » les ­dépassent ; nous sommes toutes et tous concernés, que nous soyons adhérent(e)s, administrateur(trice)s ou professionnel(le)s.
Nous devons reconnaître que, concernant l’action de bénévoles auprès des « personnes concernées », en l’occurrence les jeunes, les étudiants, les familles que nous accueillons, nous sommes moins avancés que d’autres ­associations ou fondations proches (Solida’Cité). Des échanges sur leurs ­pratiques et les expérimentations que nous ­ferons ­peuvent encore enrichir notre projet.
Le dispositif proposé n’est donc pas figé ; il évoluera, « chemin faisant », sans aucun doute.
La charte qui est présentée (cf. page 6) laisse la place à des modes divers d’intervention et de « recrutement » des bénévoles (adhésions ­individuelles, partenariat associatif…) ; nous ne devons donc pas être prisonniers d’un quelconque dogmatisme organisationnel.
Nécessaire rappel des obligations, et des ­engagements respectifs des uns et des ­autres, la Charte du bénévolat à l’ADSEA 29 dit ­surtout de façon très explicite, ce que l’adhésion aux missions et finalités de l’association implique en terme de ­relations institutionnelles et inter-personnelles. Elle donne du sens à ce projet ­« bénévolat d’intervention » ; du sens que nous devrons avoir à cœur de toujours préserver.
Car, à travers les relations institutionnelles et les rencontres individuelles qu’il provoque, le bénévolat d’intervention n’est-il pas aussi, pour des citoyens engagés, prêts à donner de leur temps, de leur compétence…, l’occasion de s’enrichir du témoignage de vie de ces jeunes, de ces familles, la chance de recevoir ?

 

De la participation des bénévoles d’intervention dans les services et établissements de l’Association

« S’enrichir mutuellement de la présence et de la participation de bénévoles citoyens dans nos services et établissements »

par Emmanuel FAYEMI, Directeur Général.

Accueillir des femmes et des hommes citoyens et bénévoles au cœur de nos services et établissements est un souhait, une attente et une volonté affichée dans le Projet Stratégique de l’Association. Projet Stratégique adopté en septembre 2011, projet qui oriente et accompagne les actions de notre ­association jusqu’en juillet 2017.
Ouvrir nos services et établissements sur leurs environnements d’implantation et permettre à tous les acteurs de ces territoires d’y venir sont des objectifs attendus par toutes les ­parties ­prenantes (administrateurs, usagers et professionnels) de l’Association pour la ­Sauvegarde de l’Enfance, de l’Adolescence et des Adultes du Finistère (ADSEA 29)
Nous sommes convaincus du bien-fondé et de l’utilité de cette démarche, qui consiste à accueillir des bénévoles d’intervention parmi nous.
Avoir des bénévoles d’intervention, porteurs d’une compétence particulière et d’une expérience, à côté des professionnels, ne peut être qu’un plus dans le croisement des regards, le partage des ­connaissances dans l’accompagnement et l’aide apportée aux personnes concernées.
Dans les pages qui suivent, vous découvrirez les possibilités d’action proposées par les ­directions ; elles prennent en compte les particularités, les ­singularités des missions confiées par l’association au regard des ­personnes ­concernées.
L’ancrage territorial de nos services et leur ­localisation doivent constituer un atout pour faciliter et rendre opérationnel un bénévolat d’intervention de proximité.
La présence des bénévoles d’intervention au sein des services de notre association repose sur une logique du partage et d’apport mutuel.

Madame, Monsieur, futurs bénévoles d’intervention dans les établissements ou services de l’association, je vous souhaite la bienvenue à la Sauvegarde.  

 

 

Vous avez envie d'un engagement citoyen ?

REJOIGNEZ NOUS comme adhérent à l'Association Sauvegarde de l'Enfance, des Adolescents et des Adultes du Finistère

Vous avez du temps libre et souhaitez apporter votre expérience à l'accompagnement des personnes concernées ?

REJOIGNEZ NOUS en tant que bénévole d'intervention !

 

ICI le bulletin d'adhésion >