Projet graffiti à La Sauvegarde


Selon Boris CYRULNIK… Tous les moyens d’expression donnent forme à l’humanité : le dessin, le théâtre ou l’écriture métamorphosent l’horreur et la transforment en œuvre d’art. Le SAFA accompagne des enfants, adolescents et leurs familles dans le cadre de mesures d’assistance éducative en milieu ouvert à moyens renforcés. Au-delà des suivis individuels et familiaux qui sont à la base des actions éducatives menées, le projet de service se veut proposer des supports d’activités collectives qui puissent favoriser la participation, l’ouverture vers l’extérieur, le lien social et dans le prolongement l’individuation. Au travers d’un projet artistique axé sur la peinture, faisant appel à la créativité, à l’élaboration et à la mise en matière, les jeunes peuvent alors laisser s’exprimer leur personnalité et leur originalité dans un processus de création valorisant.Dans le cadre d’un projet artistique collectif, le principe étant d’échanger des idées, de se mettre d’accord sur le choix des couleurs, de la typographie, de parler d’esthétique et de goût, avant de prendre une décision collégiale tout en respectant les propositions de chacun.En effet, l’objectif étant bien que les jeunes soient acteurs de leur projet, accompagnés et bordés par les artistes peintres et les éducatrices.Enfin l’idée étant aussi de participer à un projet commun qui profite à tous ; en premier lieu aux jeunes participants mais qui puisse aussi bénéficier à l’ensemble des familles accompagnées et des professionnels du site de la Rue de Maupertuis.Par ailleurs, la participation à la création d’une œuvre à La Sauvegarde pourrait permettre aux jeunes suivis dans le cadre de mesures judiciaires, de revisiter l’espace dédié et de s’approprier les lieux, d’une certaine manière.C’est pourquoi nous imaginons peindre le mur du parking du site de la Rue de Maupertuis (la partie du mur devant lequel il y a des places de parking...

L’Ites forme aux métiers du travail social


...

Inauguration GRAFFITI au SAFA*


De gauche à droite : S. ROGEL, Directrice Générale – P. ADAM, Présidente – L. CAROFF, Directeur SAFA – S. GUILLEMET, Directrice adjointe SAFA – M. FLAMANC, Responsable de service SAFA – J. LE DOUCEN, Animatrice SAFA – J. PETIT, Éducatrice spécialisée SAFA Discours de Laurent CAROFF, Directeur du SAFA C’est la première fois que je me retrouve à rédiger et lire un discours pour l’inauguration d’une œuvre d’art et je prends cela comme un privilège. Donc d’emblée, je vous remercie, vous les artistes qui avez produit cette création artistique que nous pouvons contempler chaque jour en venant au travail. Et oui, Laurencia, Mohamed, Mathéo, Steeven, Hizya, vous êtes des artistes et ça, ce n’est pas rien car c’est même beaucoup. L’art, la culture, ça se regarde (le cinéma, le théâtre, la peinture, les sculptures), ça s’écoute (la musique, les chansons), ça se lit (les romans, les poèmes), ça se partage et ça procure des émotions (« j’aime bien », « j’aime pas » « et toi tu aimes ? » « tu n’aimes pas ? »). Mais, vous, vous êtes allés au-delà de la lecture, de l’écoute, du regard, vous avez fait l‘expérience de la création et pas n’importe laquelle, vous avez fait l’expérience de la création collective. Alors là je dis chapeau. Il vous a fallu discuter, réfléchir, vous mettre d’accord, faire des choix, apprendre les techniques pour dessiner et peindre. Là j’en profite pour saluer Greg et Fred, les graffeurs qui vous ont accompagnés, guidés, enseignés et rendu possible votre expression à travers ce magnifique graff. Mais comment créer ensemble ? Comment exister dans une œuvre collective ? Comment participer aux choix ? Là j’ai pris mes informations. Il a d’abord fallu choisir ensemble un mot et vous vous êtes tous accordés sur le mot REVES. Vous avez choisi le pluriel. Comme je comprends...

Aide à l’enfance : le tour de France de la solidarité a fait étape à Brest Août27

Aide à l’enfance : le tour de France de la solidarité a fait étape à Brest


Locales > Finistère-Nord > Brest > BrestPublié le 26 juillet 2020 à 12h11 Directrice générale de la Cnape (Confédération nationale des associations de protection de l’enfant), qui regroupe environ 130 associations en France et dans les territoires d’Outre-Mer, Fabienne Quiriau était, jeudi 23 juillet, dans la soirée, l’hôte de l’association Sauvegarde 29, dont le siège est situé 14, rue Maupertuis à Brest. La Cnape effectue actuellement un tour de France un peu particulier qui tourne autour de la solidarité. Accompagnée de Gilles Davaine, directeur administratif et financier de la confédération, Fabienne Quiriau n’est pas venue les mains vides car elle fait don à Sauvegarde 29 de cartons contenant masques, liquide hydroalcoolique, tablettes numériques, ainsi que des jeux de plein air pour les colonies de vacances. De quoi redonner le sourire à des enfants en difficulté à l’issue d’un confinement qui n’a pas toujours été bien vécu. Ce matériel provient de dons effectués par diverses fondations, comme celle du PSG ou des distributeurs comme C Discount, le Comptoir des Lys ou encore Lidl. À noter que des événements festifs et éducatifs seront organisés dans les mois à venir avec le concours d’intermittents du spectacle. © SAS Le Télégramme – Reproduction interdite sans autorisation – https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/aide-a-l-enfance-le-tour-de-france-de-la-solidarite- a-fait-etape-a-brest-26-07-2020-12588985.php...

Merci à GROUPAMA !


Un grand merci à GROUPAMA représenté par Madame Pascale RICHARD, Chargée d’affaires Collectivités, pour le don de 20 litres de gel hydroalcoolique nous permettant de lutter au sein des services de La Sauvegarde contre le coronavirus.  ...

« La Sauvegarde s’équipe grâce au ROTARY»


Avec de gauche à droite : Ronan ROUE, Sylvie ROGEL et Jean-Luc FOURN Avec de gauche à droite : Ronan ROUE, Virginie SIMONOU et Jean-Luc FOURN Ce 9 avril matin, Monsieur Jean-Luc FOURN, membre du ROTARY Club de Landerneau a remis gracieusement à La Sauvegarde par l’intermédiaire de Sylvie ROGEL, Directrice Générale et Ronan ROUE, Responsable des Ressources Humaines, un ensemble de trente visières destinées à protéger les salariés des différents services de l’association qui interviennent au quotidien sur les sites et au sein des familles. Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur Le ROTARY et les objectifs qu’il poursuit et de prendre date de rendez-vous ultérieurs pour se rencontrer à nouveau et partager nos pratiques. Ce geste n’aurait pas été rendu possible sans l’intervention d’une salariée du CMPP, Madame Julie QUERE (psychologue) et sans la Directrice Madame Virginie SIMONOU présente également lors de la remise des visières. Nous remercions Le ROTARY pour sa démarche et vous invitons à prendre connaissance de leur site....