Le 8 novembre 2019, le Milieu Ouvert s’est exposé…


Le 8 novembre 2019, le Milieu Ouvert de La Sauvegarde s’est exposé sur le thème : L’accompagnement éducatif, pas sans un Ψ ! Retour en arrière… En Janvier 2018, ont été initiés des temps de rencontre entre les directions, les responsables de service et les psychologues du DEMOS, SAFA et SEMO. L’objectif de ces rencontres était de mener une réflexion croisée permettant de faire apparaître explicitement ce que les psychologues apportent au dispositif de l’AEMO. Il s’agissait que cette fonction soit clairement repérée dans les projets de service, repérée dans les rapports éducatifs, repérée auprès des financeurs et des partenaires. Au cours de l’année 2019, se sont joints, à ce groupe, les travailleurs sociaux pour construire une Matinée dans le but de communiquer sur la place du psychologue en Milieu Ouvert et de manière générale sur l’indispensable travail en équipe que nécessitent les accompagnements des enfants et des parents dans le cadre des mesures éducatives en Milieu Ouvert. Cette matinée s’est déroulée le 8 novembre dernier à l’ITES de BREST devant une centaine de professionnels de La Sauvegarde, du Département et des Associations engagées en Protection de l’Enfance en FINISTERE. Cette matinée s’intitulait : “ L’accompagnement éducatif, pas sans un Ψ ! ” Le programme était composé des interventions suivantes : 1 – « Surtout, ne pas faire équipe » Yves DELAPORTE, éducateur spécialisé, Maëlla MICHEL, psychologue et Isabelle GUIVARC’H, responsable de service (DEMOS AEMO QUIMPER) 2 – « La co-intervention éducateur/psychologue, comment ça marche ? » Virginie HAVET, éducatrice spécialisée, Maud JUPIN, assistante de service social et Sonia GOUMOT psychologue (DEMOS AEMO BREST) 3 – « La nécessaire rencontre entre l’éducatif et le psychologique ; entre distinction et complémentarité. Quels effets ? » Patricia JACQUEMIN, éducatrice spécialisée et Gweltaz FILY, psychologue (SEMO) 4 – « La co-implication, la prise de risque et la juste proximité,...

Le rêve de Mory


Cet article relate le parcours de Mory, un jeune Guinéen que le CAFP* a accompagné dès son arrivée sur le territoire français. Au prix d’une abnégation sans limite, Mory est arrivé a construire un joli parcours (qui n’est pas fini…) en Cornouaille. Nous vous invitons à parcourir l’article de Laëtitia Gaudin paru dans La Chronique, le magazine d’Amnesty International France n° 396 – Nov 2019 > en cliquant sur l’illustration ou le lien ci-dessous : Le rêve de Mory   Illustration : Damien Roudeau. * CAFP : Service renommé TROIS : Tremplin pour une Remobilisation, une Orientation et une Initiation aux Savoirs        ...

Don du sang organisé à La Sauvegarde…


Don du sang organisé à La Sauvegarde…                                                        Christine SALAUN, chargée d’accueil à La Sauvegarde Pour tous les sites brestois de La Sauvegarde et en accord avec la Direction, une action en faveur du don du Sang ou de Plasma a été organisée mardi 5 novembre 2019 entre 9 h 00 et 14 h 30. Des navettes ont été mises en place et les donneurs ont été accueillis à la Maison du Don, 46 rue Félix Le Dantec à Brest.  » Un grand merci à tous les collaborateurs de la Sauvegarde de l’Enfance du Finistère pour leur super action de mardi à la Maison du Don de Brest »    Magali BIDON, développeur de Territoire Finistère – Etablissement Français du sang...

Parution de l’ouvrage « Interdisciplinarité au service du travail social »


Nous avons le grand plaisir de vous informer de la parution de l’ouvrage : L’interdisciplinarité au service du travail social Auteurs : Gilles ALLIERES, Adjoint de direction à l’ITES site de Brest, et Stéphane Saint-André, Pédopsychiatre, responsable de la filière Troubles sévères du comportement du service hospitalo-universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du CHRU de Brest (Hôpital de Bohars). Préface : Michel BOTBOL et Jean-Pierre ROSENCZVEIG Edition : Chronique Sociale – https://www.chroniquesociale.com/ > >>  Cet ouvrage sera disponible à compter du 7 novembre prochain.    ...

Leurs crackers à base de vers ont du croquant


Pour lire l’article paru dans OUEST-FRANCE Publié le 5 octobre 2019 « Leurs crackers à base de vers ont du croquant » > cliquer sur l’image Vers farine Ouest-France – Le...

Protection de l’enfance – 3 DAD remporte de tournoi Juin20

Protection de l’enfance – 3 DAD remporte de tournoi


Article paru dans Le Télégramme – Quimper Protection de l’enfance – 3 DAD remporte de tournoi Publié le 15 juin 2019 à 17h30 Le foot est le prétexte pour passer un bon moment entre jeunes qui, peu ou prou, vivent la même et difficile histoire, celle d’une relation complexe avec leurs parents. Une centaine de mineurs, suivis par les services de la Protection de l’enfance du Finistère, se sont affrontés autour du ballon rond, à Créac’h-Gwen ce samedi, dans la bonne humeur, malgré des conditions météorologiques automnales. Passablement énervée, une jeune fille, un peu rock, se dirige d’un pas assuré vers un gars en tenue de sport, nonchalamment adossé à un poteau : « Écoute-moi bien, c’est la dernière fois que tu me fais un truc comme ça, tu m’entends ? ». Les yeux baissés, il la suit pour s’expliquer à l’écart, loin des regards à la fois amusés et inquiets de leurs amis. Ce samedi, tout ne se joue pas sur le terrain, apparemment. Normal, près de cent adolescents, âgés de 10 à 18 ans, sont venus des quatre coins du Finistère, à Quimper, pour participer au tournoi des services et établissements de la Protection de l’enfance du Département, qui se tient depuis 2013. « Nous avons pensé à annuler ce matin en raison de la pluie mais on s’est dit que les grands footballeurs jouent par tous les temps », plaisante Hubert Michard, responsable de l’accueil de jour de l’association La Sauvegarde 29. Depuis 10 h, moment du premier coup d’envoi, un crachin dense a copieusement arrosé les jeunes pousses, laissant poindre le soleil par intermittence en fin d’après-midi au moment de la remise des prix. « Le terrain synthétique permet de jouer par tous les temps, ça glisse mais c’est mieux que la gadoue », constate l’organisateur, optimiste. Une seconde chance Sur les pelouses...