Inauguration graffiti au SAFA

 

Discours de Laurent CAROFF, Directeur du SAFA

C’est la première fois que je me retrouve à rédiger et lire un discours pour l’inauguration d’une œuvre d’art et je prends cela comme un privilège.

Donc d’emblée, je vous remercie, vous les artistes qui avez produit cette création artistique que nous pouvons contempler chaque jour en venant au travail.

Et oui, Laurencia, Mohamed, Mathéo, Steeven, Hizya, vous êtes des artistes et ça, ce n’est pas rien car c’est même beaucoup. L’art, la culture, ça se regarde (le cinéma, le théâtre, la peinture, les sculptures), ça s’écoute (la musique, les chansons), ça se lit (les romans, les poèmes), ça se partage et ça procure des émotions (« j’aime bien », « j’aime pas » « et toi tu aimes ? » « tu n’aimes pas ? »). Mais, vous, vous êtes allés au-delà de la lecture, de l’écoute, du regard, vous avez fait l‘expérience de la création et pas n’importe laquelle, vous avez fait l’expérience de la création collective. Alors là je dis chapeau.

Il vous a fallu discuter, réfléchir, vous mettre d’accord, faire des choix, apprendre les techniques pour dessiner et peindre. Là j’en profite pour saluer Greg et Fred, les graffeurs qui vous ont accompagnés, guidés, enseignés et rendu possible votre expression à travers ce magnifique graff.

Mais comment créer ensemble ? Comment exister dans une œuvre collective ? Comment participer aux choix ?

Là j’ai pris mes informations.

Il a d’abord fallu choisir ensemble un mot et vous vous êtes tous accordés sur le mot REVES. Vous avez choisi le pluriel. Comme je comprends ce choix, car il est très important d’avoir des rêves et cela quel que soit son âge. En tout cas à votre âge c’est essentiel, car les rêves, ça pousse, ça porte, ça tire, ça fait tout simplement avancer.

Je sais qu’ensuite chacun a dû faire un choix de couleur, le choix d’une lettre, et enfin le choix d’un symbole.

Pour Hizya, c’est le R, la couleur rouge et le symbole de la main dans la main. Pour moi ce serait le symbole de l’entre-aide, de l’amitié, voire de l’amour.

Pour Steeven, le E, la couleur bleue et Pikachu pour le symbole. Pour moi ce serait le symbole de la joie de vivre, de l’énergie. Dans le monde des Pokémons, il faut savoir que Pikachu est électrique.

Pour Mathéo, le V, la couleur verte et le personnage du manga One Peace pour le symbole.  Dans ce manga, on suit les aventures de Monkey D. Luffy, un garçon dont le corps a acquis les propriétés du caoutchouc après avoir mangé par inadvertance un fruit du démon. Avec son équipage de pirates, appelé l'équipage de Chapeau de paille, Luffy explore Grand Line à la recherche du trésor ultime connu sous le nom de « One Piece » afin de devenir le prochain roi des pirates. Donc pour moi ce personnage est le symbole de l’aventure.

Pour Mohamed, le E, la couleur beige et pour le symbole les fleurs, le jasmin et les coquelicots. En Orient, le jasmin est le symbole de la beauté. Pour le coquelicot, dans la mythologie grec et latine, c’est le symbole de Morphée qui est le dieu des rêves et du sommeil.

Pour Laurencia, le S, la couleur bleue et pour le symbole la tête d’un cheval. Pour moi le cheval est le symbole des grands espaces, de l’aventure, des westerns.

Voilà, une œuvre artistique, ça nous fait penser, ça nous fait réfléchir, ça nous fait parler, débattre échanger.

Merci à vous les artistes, nous sommes fiers de vous, vos parents peuvent être fiers de vous et le plus important, vous pouvez être fiers de vous. Nous sommes éblouis par la beauté de votre œuvre collective, merci aux graffeurs Greg et Fred, merci à l’équipe du SAFA qui fait de l’art et de la culture un outil renouvelé pour accompagner enfants et parents. 

Le dernier mot pour moi sera donc : BRAVO !

*SAFA : Service d'Accompagnement pour les Familles et les Adolescents